Retour aux actualités
Publié le 13/07/2021

En 2020, 144 tonnes d’emballages collectés sur notre territoire n’ont pu être recyclés pour ces deux raisons. Cela représente 3 kg/habitant.

Des pots de yaourt en plastique dans des boites de conserve en acier, des bouteilles en plastique dans des boîtes en carton, etc. Le tri des emballages imbriqués les uns dans les autres n’est pas réalisable. L’emballage en plastique est reconnu par un système de tri optique. S’il se trouve à l’intérieur d’un emballage en carton, il ne peut pas être reconnu par ce système et sera dirigé en bout de chaîne de tri vers la mauvaise filière de recyclage. La balle de carton destinée à être recyclée contient des intrus et le recycleur n’en veut pas. C’est pareil pour les emballages souillés par de la nourriture.

Ces erreurs représentent un coût pour la collectivité et donc pour l’usager. Ce qu’il faut retenir :

  • avant tout geste de tri, se poser la question “S’agit-il d’un emballage ?” Si la réponse est non, vous pourrez le déposer, selon sa nature, dans le bac à ordures ménagères ou en déchèterie ;
  • écrasez les emballages si vous avez besoin de gagner de la place. Ne les emboîtez pas ;
  • une fois vidés, les emballages et seulement les emballages sont à déposer séparés les uns des autres dans le sac jaune.